Tous les chênes

Généralités
botaniques
Classifications Liste des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

  Quercus delgadoana
Auteur S. Valencia Avalos, K.C.Nixon & L.M.Kelly 2011
Synonymes  
Noms vernaculaires  
Distribution Mexique, dans la Sierra Madre Oriental (Hidalgo, Puebla, Veracruz) ; 1400-2200 m ;
Taille et port 25 m pour un tronc atteignant 1 m de diamètre ;
Feuilles 7-18 cm sur 1,5-5, étroitement oblongues, elliptiques ou lancéolées ; coriaces, glauques des deux côtés mais plus pâles dessous ; apex pointu ou acuminé, aristé ; base arrondie ou en coin ; marge entière, un peu épaisssie, révolutée ; dessus glabres, sans poils stellaires ni glandulaires ; dessous glabres ou avec parfois des poils fasciculés axillaires ; (9-)14-20 paires de veines secondaires, légèrement en creux dessus et légèrement en relief dessous, parallèles, plus ou moins droites, ramifiées et anastomosées près de la marge ; épiderme un peu papillaire ; pétiole fin, de 2-6 mm de long, glabres, sombre près de la base ;
Fleurs inflorescence femelle à l'aisselle de feuilles, à fleurs solitaires ou par deux sur un pédoncule de 1,5-8 mm, périanthe libre en collerette ;
Fruits gland ovoïde de 2 cm sur 1,2 de large, glabre à l'extérieur ; solitaire ou par 2, pédoncule glabre court ; cupule conique ou un peu en toupie, 0,6-1,5 cm de diamètre, à marge non enroulée, à écailles ovales grisâtres à la base, plus ou moins glabres ; mûr en 2 ans, en Octobre-Novembre ;
Ecorce, rameaux, bourgeons rameaux de 2-3 mm d'épaisseur, glabres, à lenticelles peu visibles ; bourgeons coniques, glabres, de 1-2,5 mm de long, à écailles ovales plus ou moins allongées, à marge ciliée ; stipule caduques ;
Habitat et culture rustique en zone 8 ; forêts humides de montagne ;
Divers

-- Section Lobatae ;
-- Espèce en danger d'extinction ;
-- Diffère de Q. salicifolia (= eugeniifolia) et de Q. sapotifolia essentiellement par la maturation bisannuelle des glands, et de Q. laurina et Q. affinis par la marge révolutée et un nombre de veines secondaires supérieur.
-- La maturité du gland en 2 ans est parfois difficile à observer lorsque la pousse annuelle de rameau n'a pas eu lieu (conditions climatiques défavorables) et que l'on voit un gland mature à l'extrémité d'un rameau, ce qui laisse penser que ce gland a mûri en 1 an ;

Sous-espèces et variétés  
Images