Tous les chênes

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

  Quercus trojana
Auteur Webb 1839 Gard. Mag. & Reg. Rural Domest. Improv. 15: 590
Synonymes aegilops Griseb. 1844, non L
aegilops var. macedonica (A.DC) Fiori et Paol. 1898.
grisebachii Kotschy 1891
macedonica A.DC 1864
trojana Jaubert et Spach 1842
trojana f. macrobalana Gavioli 1935
Noms locaux chêne de Troie ; chêne de Macédoine ;
Distribution Italie du sud-est ; Balkans ; Asie Mineure ; de 300 m jusqu'à 1800 m d'altitude ; introduit en G.B. en 1890 ;
Taille et port 15-18 m maximum, pour un tronc de 60 cm de diamètre ; houppier conique puis en dôme ;
Feuilles 3 à 9 cm sur 1,5-3, semi-persistantes ; coriaces ; ovales lancéolées à lancéolées ; marges dentées, à 6-12 paires de dents mucronées ; base arrondie ou sub-cordée ; un peu glauques et glabres des deux côtés ; 8-14 paires de veines latérales,  et réseau de veines tertiaires en relief dessous ; pétiole de 0,2 à 0,6 cm, à pilosité éparse ;
Fleurs
Fruits gland de 2,7 à 4,5 cm sur 1,8 à 2 de diam. à l'apex tronqué ; cupule sessile ou presque, très variable, à longues écailles étalées, ou recourbées, appressées ou non ; de 2,5 cm de diamètre, englobant les 2/3 du gland ; mûr en 2 ans ;
Ecorce, rameaux, bourgeons écorce brun gris, fissurée ; rameaux brun vert à poils étoilés rares ou absents, puis brun gris ou chamois ; bourgeon petit de 2 mm, avec quelques stipules qui persistent autour du bourgeon terminal ;
Habitat et culture rustique ; toutes terres ; croit et fructifie rapidement ; bois dur et lourd ; 
Divers -- A. Camus : n° 119 ;
-- Sous-genre Cerris, Section Cerris ;
-- Ressemble à Q. cerris, mais les écailles de la cupule sont moins longues, les feuilles moins lobées, les bourgeons sans longues stipules sétacées ; par ailleurs diffère de Q. libani par les feuilles plus petites, les dents courtes et pointues et les pétioles plus courts ;

Sous-espèces et variétés

-- subsp yaltirikii Zielinski, Petrova & Tomaszewski 2006
feuilles plus petites que le type, à poils stellaires des 2 côtés ; poils stellaires sur les rameaux ; petit arbre du Sud de la Turquie. Ce taxon mérite cependant une étude approfondie afin de préciser ses rapports exacts avec Q. trojana.

-- Il existe une sous-espèce en Grèce (nord-est de Evvia), naine :
Q. euboica Papioann. 1949
= subsp euboica (Papioann.) K.I.Chr. 1997
Des études génétiques récentes (2018) ont cependant montré que Q. trojana et Q. euboica sont génétiquement isolés ; par ailleurs, sur l'ile grecque d'Euboea, Q. euboica est totalement séparé de Q. trojana ; de plus sa morphologie est différente : les feuilles ont une texture plus coriace et leur face inférieure est couverte d'un tomentum blanc fait de trichomes stellaires ; enfin l'habitat est différent pour Q. euboica qui affectionne les roches serpentines ; toutes ces données indiquent que Q. euboica devrait être considéré comme une espèce à part entière nécessitant une protection.

Images