Tous les chênes

Généralités
botaniques
Classifications Liste des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

  Quercus pyrenaica
Auteur Willd. 1805
Synonymes brossa Bosc 1808
toza var. pyrenaica (Willd.) Wenz. 1886
toza Gillet ex Bosc 1792, nom. inval.
tauza Desf. 1815
tauzin Pers. 1807
tavaresi Sampaio
stolonifera Lapeyr. 1813
humilis DC in Lam. 1805, nom. illeg.
Noms locaux chêne des Pyrénées ; ch. brosse ; ch. tauzin ; ch. doux ; roble melojo ; rebollo ; quejigo;
Distribution région atlantique, de la Loire aux Pyrénées ; Espagne, Portugal ; Maroc ; 400 à 1600 m ;
Taille et port jusqu’à 40 m pour un tronc de 0,8 m de diamètre ; tronc tortueux ; drageonne abondamment ; cime ouverte, en dôme ;
Feuilles 8-15 (-20) cm sur 4-9 (-12) ; caduques ou plus ou moins marcescentes ; épaisses et pubescentes ; oblongues, pinnatifides ; apex à peine pointu, base cunéiforme ; grisâtres ou vert gris ; dessus à abondants poils fasciculés rugueux au toucher, à rayons de 100-250 µm, situés à la base du limbe ; dessous à poils fasciculés stipités blanchâtres, (pédicule de 40-60 µm et 4-8 rayons de 500-1000 µm), avec poils solitaires et simples unisériés ; environ 6 paires de lobes obtus, lobulés, irréguliers à bords parallèles ; le fond des étroits sinus est à 1 cm de la nervure principale, qui est très en relief dessous ; 4 à 9 paires de nervures secondaires plutôt courbes faisant un angle de plus de 37° avec la veine médiane ; pétiole très poilu, hémicylindrique, de 0,8 à 2 cm ;
Fleurs en Mai ; longs (3-8 cm) et abondants chatons mâles en juin, jaunes, à rachis pileux, bractées persistantes, périanthe en 6-8 lanières très pileuses, à 6-12 étamines à anthères glabres plus courtes que les filets ;
chaton femelles courts, pauciflores, à périanthe à 5-8 lobes courts et irréguliers ;
Fruits gland ovoïde oblong, assez petit, à apex rond, stylopodium épais et soyeux, cicatrice basilaire grande, un peu convexe ; par 2 à 4 ; sessile ou parfois sur un pédoncule court mais pouvant atteindre 3 cm ; inclus au 1/3 dans une cupule peu profonde, pubescente grise, à écailles pointues et apprimées dépassant le bord de la cupule ; mûr en 1 an en oct. et nov. ;
Ecorce, rameaux, bourgeons écorce grise, profondément fissurée longitudinalement, et formant de petites écailles carrées ; rameaux très pubescents et vert rougeâtre quand ils sont jeunes, puis vert gris, à nombreuses petites lenticelles; bourgeons ovoïdes brun clair, de 4-9 mm, à écailles jaune paille tomenteuses et ciliées;
Habitat et culture rustique ; aime les sols acides, même pauvres et secs ;
Divers -- A. Camus : n° 127 ;
-- très rare en dehors de son indigénat ;
-- vit au moins 200 ans ;
-- les principaux hybrides naturels de Q. pyrenaica sont : Q. x andegavensis, Q. x cantabrica, Q. x diosdadoi, Q. x firmurensis, Q. x fontqueri, Q. x paui, Q. x trabutii, Q. x welwitschii
Sous-espèces et variétés

1/ Plusieurs formes et variétés décrites en Espagne :
-- fo. brachyloba (Borzi) Schwarz, à lobes entiers, à sinus peu profonds.
-- fo pinnatipartita C. Vicioso, à feuilles presque laciniées.
-- var. expansa, à glands et cupules plus grands, stylopodium large et hirsute.

2/ L'espèce : Q. pubescens subsp. palensis (Palassou) O.Schwarz 1936, considérée par Govaerts et Frodin comme synonyme de Q. pyrenaica, est pour C. Vicioso un hybride entre Q. pubescens et Q. cerrioides.

Images

dessin au crayon