Tous les chênes

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

 Quercus macranthera
AuteurFich. & C.A.Mey. ex Hohen. 1838
Synonymes 
Noms locauxchêne du Caucase
DistributionCaucase, nord de l'Iran, sud de la Caspienne, Arménie ; 1000-1900 m ;
Taille et portatteint 25-30 m mais généralement plus petit ; cime étalée ;
Feuilles caduques ; 10-20 cm sur 7-13 ; obovales lancéolées à ovales, pointues, dures, parcheminées, à 8-12 paires de lobes ovales peu profonds, sans lobes secondaires ; vert gris et glabres dessus, grises et très pubescentes dessous ; la taille des lobes diminue vers le sommet de la feuille ; base en coin ; 6-10 paires de veines latérales, veines intercalaires absentes ou 1-2 ; pétiole pubescent de 1 à 2 cm ;
Fleurschatons mâles pubescents de 5 à 8 cm ;
Fruitsgland de 2,5 cm de long, ovoïde, sessile ou presque, à demi enfermé dans une cupule hémisphérique de 1,5 cm de diamètre à petites écailles lancéolées velues ; mûr en 1 an ;
Ecorce, rameaux, bourgeonsécorce gris pourpre, écailleuse, épaisse ; rameaux annuels typiquement tomenteux brun orange, robustes, devenant glabres ; bourgeons gros (1-1,5 cm), brun rouge foncé, entouré de stipules persistantes ;
Habitat et culturerustique ; toutes terres même calcaires, de préférence sèches ; croissance rapide ;
Divers -- A. Camus : n° 125 ;
-- Section Quercus ;
-- ressemble à Q. canariensis mais rameaux pubescents et bourgeon rouge foncé ;
Sous-espèces et variétés -- subsp. syspirensis (K.Koch) Menitsky 1972
= Q. syspirensis K.Koch 1849
= Q. macranthera var. syspirensis (K.Koch) Wenz. 1886
= Q. pubescens var. syspirensis (K.Koch) Medw. 1919
= Q. sessiliflora var. pubescens Boiss. 1879
= Q. x bornmuelleriana O.Schwarz 1935
Turquie (centre et nord) ; jusqu'à 2000 m ;
il n'y a peut-être pas lieu de différencier cette sous-espèce, qui ne diffère du type que par sa taille plus petite (7-10 m), ses feuilles de 5-10 cm sur 2-5 à 5-9 paires de lobes réguliers courts, les stipules persistant uniquement sur le bourgeon terminal ;
pour Menitsky, Q.  x bornmuelleriana est un hybride de Q. syspirensis et de Q. petraea subsp. petraea .
Images