Tous les chênes

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

  Quercus canariensis
Auteur Willd. 1809 Enum. Pl. 975
Synonymes lusitanica Lam. var. salzmanniana Webb 1838
mirbeckii Durieu 1847
lusitanica Lam. var. mirbeckii (Durieu) A.DC 1864
gibraltarica K.Koch 1873
lusitanica Lam. subsp. mirbeckii (Durieu) Ball 1878
faginea Lam. var. salzmanniana (Webb) Samp. 1910
carpinifolia Sennen 1926 non Raf.1838
viveri Sennen 1928
faginea Lam. var. mirbeckii (Durieu) Maire 1932
salzmanniana (Webb) Coutinho 1935
nordafricana H.Villar 1938
canariensis Willd. var. mirbeckii (Durieu) C.Vicioso 1950
canariensis Willd. var. salzmanniana (Webb) C.Vicioso 1950
canariensis Willd. var. carpinifolia (Sennen) C.Vicioso 1950
Noms vernaculaires chêne de Mirbeck ; chêne zéen ; chêne zan ; chêne de Kabylie ; chêne des Canaries ; chêne algérien ; quejigo africano ;
Distribution Espagne de l'est et du sud ; monts d’Algérie et Maroc ; Tunisie ; de 700 à 1000 m ;
Taille et port 20-30 m pour un tronc de 1 m de diamètre ; large cime élargie ;
Feuilles 6-18 cm sur 4-9 ; caduques ou semi-persistantes ; obovales à obovales-elliptiques ; jeunes feuilles tomenteuses laineuses avec poils fins, longs, cotoneux, beiges, simples ou fasciculés, jamais stellaires, peu denses, libres ; puis glabres dessus sauf parfois vers les aisselles des veines secondaires ; adultes glabres et vert foncé pas très brillant dessus ; à pruine cireuse glauque dessous, avec parfois domaties persistantes aux aisselles des nervures et le long de la veine médiane ; subcordées à la base ; bords crénelés ou sinués dentés à 7-14 paires de lobes peu profonds  ; 12-14 paires de nervures secondaires droites et saillantes, faisant avec la veine médiane un angle de moins de 32° ; veines tertiaires nettes ; pas de nervures intercalaires ; 1 seule couche de cellules épidermiques (épaisseur de 0,1-0,2 mm) ; pétiole de 1,5-2,5 cm, rose foncé, d'abord pubescent et rapidement glabre ; feuillage d’hiver en partie vert, en partie brun ;
Fleurs entre avril et mai ; chatons mâles de 4-8 cm de long à rachis velu, périanthe à 6 lobes laciniés ; fleurs femelles sur pédoncule court, à périanthe pubescent, campanulé, à 6 lobes courts, à 3-4 styles ;
Fruits gland de 2,5-3,5 cm, ovoïde cylindrique, à cicatrice basilaire très bombée, à pédoncule court (0,5-1 cm), en groupe de 2 ou 3, mûr en 1 an ; cupule hémisphérique à écailles duveteuses, lancéolées et renflées, englobant le 1/3 du gland ;
Ecorce, rameaux, bourgeons écorce noirâtre, fissurée, épaisse ; rameaux gris vert, d’abord très pubescents puis glabres et lisses, à lenticelles abondantes ; bourgeon étroit, conique, de 7 mm environ, à écailles brun pâle recouvertes de poils blancs et ciliées sur les bords ;
Habitat et culture rustique ; aime les terres calcaires, même lourdes et argileuses ; croissance rapide ; vit 300 ans et plus ; en culture les graines fertiles sont en général hybridées avec Q. robur (= Q. x carrissoana) ;
Divers

-- A. Camus : n° 149 ;
-- D'après O. Schwarz (Monographie des chênes d'Europe et du bassin méditerranéen), en 1938, les populations de ce chêne aux Canaries étaient déjà éteintes suite à une exploitation trop intense ;

-- Les hybrides naturels de Q. canariensis sont :
Q. x carrissoana, Q. x fontqueri, Q. fagineomirbeckii, Q. x lagunai, Q. x paui, Q. x subglaucescens, Q. x viverii

Sous-espèces et variétés

plusieurs variétés ont été décrites, qui ont été classées taxinomiquement de façons très diverses selon les Auteurs .:
_ var. salzmanianna : feuilles de 12 cm, quadrangulaires allongées, elliptiques, planes, très coriaces, à marges légèrement festonées.
_ var. mirbeckii : feuilles de plus de 20 cm, oblongues, à base atténuée, marge festonée à nombreux lobes, à pétiole de 4 cm ;
_ var. carpinifolia : feuilles de 8 cm, elliptiques-obovales ou obtriangulaires, à lobes subaigus marqués.
_ var. elongata : feuilles de 10 cm sur 2-4 cm, étroites, pas très planes, pileuses dessous à poils fasciculés blanchâtres ; 5 lobes de chaque côté, de moins de 1 cm, arrondis, obtus, larges ; 4-8 nervures secondaires dont certaines incomplètes ; pétiole de 1,2-1,5 cm, poilu ; bourgeons obovales, fauve clair, de 7 mm sur 5 mm ;
_ var. fissa : lobes rares et pointus, avec le fond des sinus à mi-distance de la nervure médiane ;
_ var. ovata : feuilles nettement ovales, de 7 x 4-5 cm ; pétiole de 4 cm ;
_ var. pseudocastanea : feuilles ressemblant à celles du Châtaignier ;
_ var. suborbicularis : feuilles de 15 x 10 cm, elliptiques ; lobes rares, réguliers, peu profonds.

Images

dessin au crayon