Tous les chênes

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

  Quercus ilex
Auteur L. 1753
Synonymes grammuntia L. 1753
sempervirens Miller 1768
ilex var. angustifolia Lam. in Lam. et DC 1805
ilex var. latifolia Sennen
ilex subsp. mirbeckii Sennen 1936
marcetti Pau ex Marcet 1909
prasina Pers. 1807
montserratensis Svent. et Marcet 1952
cookii Loudon 1838
expansa Poiret in Lam. 1811
fordii (Loud.) Carr. 1861
alpina Endl. 1848
integrifolia Steudel 1821
gracilis Lange 1861
calycina Poiret in Lam. 1811
castellana Poir. in Lam. 1811
smilax L. 1753
variifolia Sweet 1830
Noms locaux chêne vert ; yeuse ; éousé ;
Distribution Europe du sud (région méditerranéenne) ; 0-1400 m ;
Taille et port 15 m (jusqu’à 25) ; tronc court, souvent tortueux, jusqu'à 1-2 m de diamètre ; branches très ramifiées ; port colonnaire puis en dôme dense ;
Feuilles 3-7 cm sur 1,5-4,5 ; persistantes plus de 2 ans ; variables (plus ou moins ovales ou lancéolées ou rondes, entières ou dentées, les différences coexistant sur le même arbre) ; marge glabre, nettement hyaline ; vert sombre, brillantes et un peu rugueuses dessus ; mates, chamois sombre et très pubescentes dessous, avec poils étoilés et longs poils glandulaires simples ; 7 à 12 paires de nervures secondaires peu visibles dessous du fait du tomentum épais ; pétiole de 0,4 à 1,5 cm ;
Fleurs début d'été ; mâles en chatons nombreux, jaune d'or, de 4-7 cm, à bractées allongées et pileuses, à périanthe divisé en 3-5 pétales vert jaunâtre poilus et pointus ; 4-7 étamines à filament plus long que les pétales ; inflorescence femelle à rachis tomenteux court, à périanthe en 6 lobes courts et pileux avec parfois des bractées à la base de la future cupule, à 4 stigmates courbes élargis à l'apex ;
Fruits gland de 1,5 à 2 cm, par 1 ou 2, sessile ou sur pédoncule court et tomenteux ; pointu ; cicatrice basilaire petite, convexe ; endocarpe tomenteux ; à demi ou au tiers inclus dans une cupule de 1,2 cm de diam. et 1,8 de haut, à nombreuses écailles triangulaires appliquées gris clair à fauve ; mûr en 1 an ; saveur amère ;
Ecorce, rameaux, bourgeons écorce d'abord grise et lisse puis presque noire, fragmentée en petits carreaux superficiels ; rameau pubescent grisâtre puis brun vert ; petit bourgeon (2-4 mm), ovoïde-globuleux, obtus, fauve foncé, à écailles tomenteuses, recourbées sur le bourgeon terminal ;
Habitat et culture rustique en général ; toutes terres, surtout calcaires, drainées, saines ; rejette de souche et drageonne ;
Divers

-- A. Camus : n° 140 ;
-- Sous-genre Quercus ; section Quercus ;
-- vit 300 ans et plus ; supporte la taille ; fort système racinaire produisant des rejets ;
-- les principaux hybrides de Q. ilex sont : Q. x albescens, Q. x autumnalis, Q. x auzandrii, Q. x morisii, Q. x turneri

Sous-espèces et variétés

--- Q. rotundifolia Lam. 1785
voir ce mot

--- L'espèce type Q. ilex (ou Q. ilex subsp. ilex), en réalité très polymorphe, a donné lieu à la description de nombreuses variétés :
_ var. ambigua : feuilles de l'extrémité des rameaux denticulées, à apex élargi, de 5 x 2 cm, alors que les feuilles situées 20 cm plus bas sur le rameau sont entières et beaucoup plus petites (3 x 1 cm) ;

_ var. crispata : feuilles basales elliptiques, feuilles apicales lancéolées, toutes dentées et ondulées-crispées, avec nuances argentées ;

_ var. ovifolia : feuilles ovales-subelliptiques, obtuses, tronquées, entières, 3 x 2 cm, argentées ;

_ var. ilex : feuilles allongées à base cunéiforme, entières ou dentées, épineuses, à stipules densément hirsutes ;

_ var. vulgaris : feuilles ovales-oblongues à dents peu marquées, à stipules peu hirsutes ;

_ var. oleifolia : feuilles de 4 x 1,5 cm, entières, elliptiques-oblongues, grises dessus, argentées dessous ;

_ var. laurifolia : feuilles d 6 x 2 cm, comme celles de Laurus nobilis ;

_ var. landeolata : feuilles coriaces, ovales-lancéolées, subaiguës à l'apex, rondes à la base, de 4 x 2 cm, entières ou irrégulièrement dentées ;

_ var. oblongifolia : feuilles oblongues, à base et sommet atténués (mais base parfois ronde), entières ou peu dentées ;

_ var. revoluta : feuilles oblongues-elliptiques, apex acuminé ou presque, base tronquée, sub-entières ou à fines dents, très ondulées, 3;5 x 2 cm, argentées ;

_ var. gracilis
= Q. gracilis Lange 1861
= Q. ilex subsp. gracilis (Lange) Rivas-Mart. & Saenz 1992
feuilles oblongues-lancéolées, apex pointu acuminé, base en coin, quelques dents vers l'apex, légèrement ondulées, 3 x 1,5 cm, à nuances grises, jeunes rameaux à tomentum grisâtre ;

_ var. calycina : feuilles ovales ou elliptiques-lancéolées, très coriaces, sub-entières, 4 x 2 cm, les jeunes grises dessus, toujours tomenteuses dessous ;

_ var. marcetii (Pau ex Marcet) C.Vicioso 1950
= Q. marceti Pau ex Marcet 1909
"alzina de Montserrat"
feuilles persistantes de 7-9 cm su 2-3, oblongues elliptiques, entières ou à très petites dents, vert sombre et glabres dessus, pubescence blanche dessous, à base rétrécie, à apex pointu ; 7-14 paires de nervures secondaires ; pétiole de 1,5 cm brun dessus et verdâtre dessous, à poils étoilés ; cupule à écailles supérieures poilues et très imbriquées ; gland noir de 2,5 cm, par 3 à 5, à pédoncule long, mûr en 1 an ; rameau pubescent gris (l'extrémité des rameaux n'est pas pendant, à la différence des hybrides avec Q. suber) ; nombreux bourgeons globuleux. C' est une variété existant près de Barcelone, en Espagne ; très rare ;

_ var. medinensis : très grandes feuilles ( 8 x 7 cm à 10 x 5 cm), entières (parfois quelques dents très peu marquées), ovales ou oblongues, brun clair dessous surtout près des nervures, avec poils stellaires parfois ramifiés, longs poils (0,5 mm), marron, le long des nervures ;

_ var. serrulata : feuilles oblongues-lancéolées ressemblant à celles de Phyllirea media, 5(3,5) x 2,4(1) cm, à peines gondolées, pointues, à dents épineuses courtes tout le long des bords sauf vers la base ; pétiole de 1 cm ;

Images