Tous les chênes

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

 Quercus sinuata
Auteur Walt. 1788 Fl. Carol. 235
Synonymesdurandii Buckley 1861 (Camus n° 263).
undulata Engelm. 1878
Noms locauxchêne de Durand ; bastard oak ; bastard white oak ; Durand oak ;
DistributionCentre sud-est des E.U. ; Mexique(Coahuila, Nuevo Leon, Tamaulipas) ; jusqu’à 400 m ;
Taille et portatteint 20 m, mais souvent arbuste ; cime arrondie ; tronc unique ;
Feuilles 5-12 cm sur 2,5-6 ; oblancéolées ; apex large, arrondi ; base en coin ; bords entiers ou avec quelques lobes ou dents, ou un aspect ondulé vers l'apex ; 7-11 paires de nervures secondaires ; vertes et glabres dessus ; vert terne et duveteuses dessous avec petits poils étoilés à 8-10 rayons ; pétiole de 3-5 mm ;
Fleurs inflorescence femelle très courte, portant 1 ou 2 cupules ;
Fruits gland de 1,2-1,8 cm ; brun, presque rond ; sessile ou presque ; par 1 ou 2 ; mûr en 1 an ; cupule peu profonde enfermant 1/4 du gland ou moins, à écailles appressées, lisses, grisâtres avec des bords rosés ;
Ecorce, rameaux, bourgeonsécorce gris clair, fine, écailleuse ; rameaux beige, glabres, rugueux ; bourgeons bruns, ovoïdes, de 2-6 mm, glabres mais à marges ciliées ;
Habitat et culture rustique en zone 5-6 ; toutes terres ; aime les zones humides et calcaires ;
Divers

-- Sous-genre Quercus, Section Quercus ;
-- ce taxon a souvent été confondu avec Q. nigra, en raison de la ressemblance des feuilles, mais ce dernier fait partie de la Sous-genre Quercus, Section Lobatae, et n'a donc aucun point commun possible avec Q. sinuata.
-- Elias Magloire Durand (1794-1873) = pharmacien et botaniste à Philadelphie ;
-- hybride avec Q. stellata (= x macnabiana)
-- Le terme "undulata" a inspiré de nombreux auteurs ! On peut ainsi recenser les suivants :
Q. undulata
Engelm 1878 (= Q. sinuata Walt.),
Q. undulata
Kit.1863 (= Q. pubescens Willd.),
Q. undulata
Benth. 1841 (= Q. benthamii A.DC),
Q. undulata K.Koch 1847 (= Q. lusitanica Lam.),
Q. undulata
Torr 1827 (= Q. x undulata complex Little 1979),
Q. undulata
Sarg., et A.DC ( décrivant plus ou moins Q. x pauciloba ...),
Q. undulata S. Wats. (= Q. gambelii Nutt.) ;

-- Le terme "durandii" est actuellement considéré comme "nomen confusum", car il avait été attribué par Buckley à plusieurs taxons considérés par lui comme des variétés, alors qu'aujourdhui on a séparé ces taxons en espèces différentes ( = Q. austrina, Q. sinuata var. sinuata et Q. sinuata var. breviloba). Par ailleurs, la synonymie durandi = sinuata, établie par Ward en 2007 ne serait pas valide...

Sous-espèces et variétés - var. sinuata 
le type décrit plus haut ;

- var. breviloba (Torr.) C.H.Muller 1944
= Q. annulata Buckl.1861
= Q. breviloba (Torr.) Sarg. 1895
= Q. durandii var. breviloba (Torr.) Palmer 1945
= Q. sinuata subsp. breviloba (Torr.) E.Murray 1983
= Q. sansabeana Buckl. ex M.J.Young 1873
= Q. durandii var. sansabeana (Buckl. ex M.J.Young) Buckl. 1883
= Q. obtusifolia var. breviloba Torr. 1859
= Q. undulata var. obtusifolia A.DC 1864
= Q. undulata var. breviloba (Torr.) Engelm. 1877
= Q. pseudocrispata A.Camus 1939
"Palmer white shin oak" ; " Bigelow oak"
arbustes de 5-6 m de haut maximum, souvent à troncs multiples, à écorce beaucoup plus épaisse et profondément sillonnée ; pétiole de 2-3 mm ; feuilles oblongues à oblancéolées, plus petites que celles de la var. sinuata (3-6 cm sur 2-4), ondulées, à lobes peu marqués, blanc-grisâtre dessous ; 7-11 paires de veines secondaires un peu en relief dessus et très saillantes dessous ; cupule enfermant le 1/4 du gland ou parfois plus ; gland plus petit, oblong, de 0,7-1,2 cm ; 200-600 m en zones plus sèches que le type ; Oklahoma, Texas, Mexique ;
Images