Tous les chênes

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

 Quercus sinuata
AuteurWalt. 1788
Synonymesdurandii Buckley 1861 (Camus n° 263).
undulata Engelm. 1878
Noms locauxchêne de Durand ; bastard oak ; bastard white oak ; Durand oak ;
DistributionCentre sud-est des E.U. ; Mexique(Coahuila, Nuevo Leon, Tamaulipas) ; jusqu’à 400 m ;
Taille et portatteint 20 m, mais souvent arbuste ; cime arrondie ; tronc unique ;
Feuilles 5-12 cm sur 2,5-6 ; oblancéolées ; apex large, arrondi ; base en coin ; bords entiers ou avec quelques lobes ou dents, ou un aspect ondulé vers l'apex ; 7-11 paires de nervures secondaires ; vertes et glabres dessus ; vert terne et duveteuses dessous avec petits poils étoilés à 8-10 rayons ; pétiole de 3-5 mm ;
Fleurs inflorescence femelle très courte, portant 1 ou 2 cupules ;
Fruits gland de 1,2-1,8 cm ; brun, presque rond ; sessile ou presque ; par 1 ou 2 ; mûr en 1 an ; cupule peu profonde enfermant 1/4 du gland ou moins, à écailles appressées, lisses, grisâtres avec des bords rosés ;
Ecorce, rameaux, bourgeonsécorce gris clair, fine, écailleuse ; rameaux beige, glabres, rugueux ; bourgeons bruns, ovoïdes, de 2-6 mm, glabres mais à marges ciliées ;
Habitat et culture rustique en zone 5-6 ; toutes terres ; aime les zones humides et calcaires ;
Divers

-- section Quercus ;
-- ce taxon a souvent été confondu avec Q. nigra, en raison de la ressemblance des feuilles, mais ce dernier fait partie de la section Lobatae, et n'a donc aucun point commun possible avec Q. sinuata.
-- Elias Magloire Durand (1794-1873) = pharmacien et botaniste à Philadelphie ;
-- hybride avec Q. stellata (= x macnabiana)
-- Le terme "undulata" a inspiré de nombreux auteurs ! On peut ainsi recenser les suivants :
Q. undulata
Engelm 1878 (= Q. sinuata Walt.),
Q. undulata
Kit.1863 (= Q. pubescens Willd.),
Q. undulata
Benth. 1841 (= Q. benthamii A.DC),
Q. undulata K.Koch 1847 (= Q. lusitanica Lam.),
Q. undulata
Torr 1827 (= Q. x undulata complex Little 1979),
Q. undulata
Sarg., et A.DC ( décrivant plus ou moins Q. x pauciloba ...),
Q. undulata S. Wats. (= Q. gambelii Nutt.) ;

-- Le terme "durandii" est actuellement considéré comme "nomen confusum", car il avait été attribué par Buckley à plusieurs taxons considérés par lui comme des variétés, alors qu'aujourdhui on a séparé ces taxons en espèces différentes ( = Q. austrina, Q. sinuata var. sinuata et Q. sinuata var. breviloba). Par ailleurs, la synonymie durandi = sinuata, établie par Ward en 2007 ne serait pas valide...

Sous-espèces et variétés - var. sinuata 
le type décrit plus haut ;

- var. breviloba (Torr.) C.H.Muller 1944
= Q. annulata Buckl.1861
= Q. breviloba (Torr.) Sarg. 1895
= Q. durandii var. breviloba (Torr.) Palmer 1945
= Q. sinuata subsp. breviloba (Torr.) E.Murray 1983
= Q. sansabeana Buckl. ex M.J.Young 1873
= Q. durandii var. sansabeana (Buckl. ex M.J.Young) Buckl. 1883
= Q. obtusifolia var. breviloba Torr. 1859
= Q. undulata var. obtusifolia A.DC 1864
= Q. undulata var. breviloba (Torr.) Engelm. 1877
= Q. pseudocrispata A.Camus 1939
"Palmer white shin oak" ; " Bigelow oak"
arbustes de 5-6 m de haut maximum, souvent à troncs multiples, à écorce beaucoup plus épaisse et profondément sillonnée ; pétiole de 2-3 mm ; feuilles oblongues à oblancéolées, plus petites que celles de la var. sinuata (3-6 cm sur 2-4), ondulées, à lobes peu marqués, blanc-grisâtre dessous ; 7-11 paires de veines secondaires un peu en relief dessus et très saillantes dessous ; cupule enfermant le 1/4 du gland ou parfois plus ; gland plus petit, oblong, de 0,7-1,2 cm ; 200-600 m en zones plus sèches que le type ; Oklahoma, Texas, Mexique ;
Images