Tous les chênes

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

  Quercus sartorii
Auteur Liebm. 1854 Overs. Kongel. Danske Vidensk. Selsk. Forh. Medlemmers Arbeider. 1854: 177 non Botteri ex A.DC 1864
Synonymes sartorii f. magna Trel. 1924
Noms locaux
Distribution Mexique (Hidalgo, Puebla, Oaxaca, San Luis Potosi, Tamaulipas, Veracruz) ; 1300 à 2400 m ;
Taille et port atteint 15 m. ;
Feuilles 9-12 cm sur 3-4 ; subcoriaces ; lancéolées à elliptiques ; apex aigu, parfois acuminé, aristé ; base arrondie ou tronquée ; bord ondulé ou non, non révoluté, parfois à soies sans dents ou le plus souvent avec 6-8 paires de dents aristées (de 0,5 cm) sur la 1/2 ou les 2/3 apicaux de la marge foliaire ; vert foncé, ternes ou à peine lustrèes, glabres dessus ou à quelques poils stellaires près de la base ; ternes et glabres ou avec touffes de poils axillaires pédiculés roussâtres dessous ; au débourrement les feuilles sont poilues et violacées ; 7-11 paires de nervures secondaires un peu jaunâtres, non ou peu saillantes dessus, en relief dessous, se terminant en une pointe aristées de 5 mm ; épiderme papillaire ; pétiole de 1,5 à 4cm, glabre ou à quelques poils stellaires épars ;
Fleurs inflorescence femelle de 5-7 mm, portant 1 à 5 cupules ;
Fruits gland ovoïde court ou subglobuleux, de 1-1,3 cm de long sur un peu moins de large, glabre ; par 1 à 2 sur un pédoncule de 4-12 mm; cupule hémisphérique, à écailles obtuses, appressées, à pubescence dorée ; cupule englobant la 1/2 ou le 1/3 du gland ; mûr en 1 an de Septembre à Novembre ;
Ecorce, rameaux, bourgeons écorce écailleuse gris sombre ; rameau fin de 1,7-2,3 mm de diamètre, brun foncé, d'abord tomenteux puis glabre, à petites lenticelles brunes peu évidentes ; bourgeon conique ou ovoïde de 3-4,5 mm de long ;
Habitat et culture rustique en zone 7 ; devient caduc sous des climats froids ; aime les sols profonds ;
Divers -- A. Camus : n° 385 ;
-- Sous-genre Quercus, Section Lobatae, Série Erythromexicanae, Groupe Acutifoliae ;
-- Pour les Auteurs Mexicains récents (Silvia Romero Rangel 2006), ainsi que pour Govaerts 2013 (The Plant List), cette espèce est synonyme de Quercus xalapensis.; en fait elle en diffère car xalapensis a des feuilles plus larges, des dents plus marquées et un gland mûr en 2 ans ;
-- Peut être confondu avec Q. paxtalensis qui a des feuilles très lustrées à dents aristées plus longues, plus nombreuses et situées sur la presque totalité de la marge, et une cupule turbinée ;

-- Q. sartorii Botteri ex A.DC est un synonyme de Q. grahamii ;

Sous-espèces et variétés
Images