Tous les chênes

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

 Quercus phillyreoides
AuteurA.Gray 1859
Synonymesilex var. phillyreoides(A.Gray) Franch. 1899
lichuanensis Cheng 1950
phillyreoides var. wrightii (Nakai) Menitsky 1973
wrightii Nakai 1924
Noms locauxwu gang li ;
Distributionsud du Japon ; Chine du centre ; Corée ; de 300 à 1200 m ; introduit en Europe en 1861 par R. Oldham  ;
Taille et port1 à 3 m habituellement ; peut parfois atteindre 8 m ; tronc court vite ramifié
Feuilles 3-6 cm sur 1,5-2,5 ; persistantes ; convexes dessus, coriaces et épaisses, un peu dentées dans la moitié apicale (8-12 paires de dents) , souvent teintées de bronze, vert foncé dessus, plus pâles et brillantes dessous, lisses et glabres des 2 côtés ; base subcordée ; apex pointu ; 8-10 paires de nervures secondaires ; pétiole de 3-5 mm, couvert de poils stellaires pédiculés ;
Fleursen Mars-Avril ; inflorescences femelles de 1-4 cm ;
Fruitsgland de 1,2-2,2 cm sur 1,3-1,4 de diam., tomenteux vers le sommet, à long mucron ; inclus au 1/3 ou à 1/2 dans une cupule à écailles adhérentes courtes et claires de 1 cm de diam et de forme conique ; mûr en 1 an ;
Ecorce, rameaux, bourgeonsécorce grise, fissurée verticalement et peu profondément ; rameaux fins, à pubescence gris brun, puis glabrescent ;
Habitat et culture rustique (a supporté - 18 aux Barres); toutes terres, surtout calcaires et rocheuses ;
Divers

--- A.Camus : n° 102 ;
--- appartient au Groupe Ilex pour Denk & Grimm 2010 ;
--- s'écrit aussi "phillyraeoides" ;
--- la production de glands nécessite une pollinisation croisée : il faut donc planter 2 arbres côte à côte pour obtenir des glands .

Sous-espèces et variétés--- Pour Menitsky  Q. fokienensis est une sous-espèce :
= Q. phillyreoides subsp. fokienensis (Nakai)Menits. 1973
= Q.fokienensis Nakai 1924
= Q. phillyreoides var. sinensis Schottky 1912
= Q. myricifolia Hu et Cheng 1951
= Q. singuliflora (Léveillé) A.Camus 1935 (A. Camus : n° 132)
= Q. tinfanensis A.Camus 1931
= Q. fooningensis Hu et Cheng 1951
diffère du type par les dents plus nombreuses (12-20 paires), réparties sur toute la marge foliaire.
Images

dessin au crayon