Tous les chênes

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

 Quercus palustris
AuteurMuenchh. 1770
Synonymesrubra var. palustris (Muenchh.) Kuntze 1891
rubra var. dissecta Lam. 1785
Noms locauxchêne des marais ; chêne palustre ; chêne à épingles ; pin-oak ;
Distributionnord-est des Etats-Unis ; (zones marécageuses ) ; de 0 à 350 m ; Introduit en Europe en 1800 ;
Taille et port15-20 m (peut atteindre 40 m ); port conique caractéristique : les branches du bas pendent, celles du milieu sont horizontales, celles du haut sont ascendantes ;
Feuilles 7,5-13 cm sur 5-10 ; apex obtus ou acuminé ; base en coin ; 2-3 paires de lobes pointus à sinus profonds ; la paire de lobes médiane se déploie largement de chaque côté, perpendiculaire à la veine médiane ; à la face inférieure existent des touffes de poils brun clair à l'angle des grosses nervures ; vert vif lustré dessus, plus pâles dessous ; pétiole grêle et glabre de 3-5 cm ;
Fleursprintemps ; femelles sur rameau court à l'aisselle des feuilles des jeunes pousses ;
Fruitsgland de 1,2 cm sur 1,5 cm de large, arrondi, souvent strié, mûr en 2 ans ; solitaire ou en amas, pédoncule court ; cupule très peu profonde, en forme de soucoupe, à écailles brunes appliquées ;
Ecorce, rameaux, bourgeonsécorce lisse puis finement fissurée, gris brun argenté ; les branchettes mortes restent sur l'arbre ("épingles") ; rameaux fins, brun rouge puis gris, devenant glabres ; bourgeon terminal brun, conique, pointu, glabre, de 3-5 mm ;
Habitat et culturerustique ; ne supporte pas les sols à pH élevé ; aime les terres humides mais vient bien aussi en sols secs; croissance assez rapide ; transplantation facile car n'a pas de gros pivot ;
Divers-- A. Camus : n° 421;
-- section Lobatae ;
-- ressemble à Q.coccinea, mais difficile à distinguer des autres chênes du groupe des chênes rouges;
-- plusieurs hybrides, dont x exacta avec Q. imbricaria, et x schochiana avec Q. phellos ;
Sous-espèces et variétés_var. umbraculifera Chancerel
Images