Tous les chênes

Généralités
botaniques
Classifications Liste des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

  Quercus meavei
Auteur Valencia-A, Sabás & Soto 2016
Synonymes  
Noms vernaculaires  
Distribution Mexique, dans la Sierra Madre Oriental
Taille et port 20-30 m ;
Feuilles 13-18 cm x 4-7 ; coriaces ; lancéolées, oblongues-lancéolées ou oblancéolées, rarement elliptiques ; apex aigu aristé ; base obtuse ou en coin ; bord un peu épaissi, non révoluté, crispé, avec 11-16 paires de dents longuement aristées (dents de 2-8 mm de long) ; dessus vert terne, glabre ou avec quelques poils stellaires vers la base ; dessous glabre excepté des touffes de poils fasciculés pédiculés aux aisselles ; 14-18 paires de veines secondaires parallèles, ascendantes, presque droites, en creux dessus et saillantes dessous ; épiderme un peu papillaire ; pétiole de 1,5-4,5 cm, brun, glabrescent sauf à la base tomenteuse ;
Fleurs en Mars ; inflorescence mâle de 7 cm un peu pileux ; fleurs mâles à 6 étamines ; fleurs femelles en groupe de 2 sur un pédoncule de 2-4 mm ;
Fruits gland de 1,2-1,6 cm, ovoïde, glabre, par 1 ou 2 sur un pédoncule de 0,6-1,3 cm, enfermé à 1/2 ou au 1/3 dans la cupule ; cupule hémisphérique à bord droit, de 1,5-2,3 cm de diamètre, à écailles lancéolées, soyeuses et appressées ; mûr en 2 ans de Septembre à Novembre ;
Ecorce, rameaux, bourgeons rameau 2,2-2,8 mm de diamètre, un peu sillonné, glabre ou le plus souvent à tomentum jaune fait de trichomes fasciculés à pédicelle court sur l'extrémité du rameau et la base des pétioles ; lenticelles pâles ; bourgeon gros (5-9 mm de long), ovoïde, pointu, à écailles glabres à marge ciliée ; stipules caduques, parfois persistantes vers l'extrémité du rameau ;
Habitat et culture en forêt humide tempérée ;
Divers

-- Section Lobatae ; groupe Acutifoliae ;
-- Le nom honore le Dr Jorge Meave del Castillo, botaniste Mexicain ;
-- Dans le groupe Acutifoliae, les espèces à maturation du gland sur 2 ans (Q. skinneri, acutifolia, grahamii, albocincta, xalapensis, furfuracea, uxoris, meavei) sont souvent difficiles à distinguer car elles ont toutes des feuilles glabres ou presque et des dents aristées : la présence de glands est alors indipensable. Concernant Q. meavei, la confusion est possible avec Q. xalapensis, Q. skinneri (mais qui ont des rameaux et pétioles glabres ou presque, et des nervures plates dessus) et avec Q. uxoris (mais qui n'a que 10-14 paires de veines secondaires, une cupule aplatie, un gland à apex déprimé et tomenteux) ; par ailleurs Q. meavei diffère de Q. furfuracea qui a aussi un tomentum jaunâtre sur rameaux et petioles, mais qui n'a que 6-9 paires de veines latérales, des feuilles qui ne dépassent pas 5 cm de large, et des dents de 1,4 mm de long seulement ;

Sous-espèces et variétés  
Images