Tous les chênes

Généralités
botaniques
Classifications Liste des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

  Quercus imbricaria
Auteur Michx. 1801
Synonymes aprica Raf. 1838
obtusa Pursh. non Willd.
latifolia Steud. 1841
phellos var. imbricaria (Michx.) A DC 1864
Noms locaux ch. imbriqué, ch. à bardeaux, ch. à feuilles de laurier ; shingle oak ; laurel oak ;
Distribution sud-est et centre des Etats-Unis ; 100-700 m ; Introduit en Europe en 1786 par Fraser ;
Taille et port jusqu'à 26 m ; d'abord pyramidal puis cime arrondie ;
Feuilles 7,5-15 cm sur 2-5 ; entières, non dentées, marcescentes, ondulées, oblongues, vert foncé dessus, plus claires et pubescentes dessous ; apex pointu avec petite dent ; base pointue ; pétiole de 1 à 1,5 cm souvent rouge sur le dessus ; les feuilles sont d'abord jaunes et l'arbre a un aspect doré brillant jusqu'à la mi-juin ;
Fleurs avril - mai ;
Fruits gland de 1 à 2 cm, rond, noirâtre, strié ; cupule à écailles molles, embrassantes, velues, enfermant le tiers ou la moitié du gland ; mûr en 2 ans ;
Ecorce, rameaux, bourgeons écorce noirâtre, lisse, puis gris pourpre, à larges fissures peu profondes ; bourgeons bruns de 3 mm à section pentagonale et à écailles ciliées ;
Habitat et culture rustique ; tous sols ; aime les terres sans calcaire, profondes et fraîches, acides, mais s'adapte aux sols alcalins et aux atmosphères sèches ; croissance moyenne, plutôt lente ; transplantation plutôt facile pour un chêne ; peu d'ennemis ; propagation par graines car les glands sont en général peu hybridés ;
Divers -- A. Camus : 413
-- section Lobatae ;
-- hybrides nombreux, dont Q. x anceps , Q. x egglestonii, Q. x exacta, Q. x leana, Q. x runcinata, Q. x tridentata ;
Sous-espèces et variétés pas de cultivars ;
Images