Tous les érables

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

 Acer tataricum
AuteurL. 1753
Synonymes tartaricum Moench 1785
cordifolium Moench 1794 non Hort. Kew
tartarinum Poiret 1823
Noms locaux E. de Tartarie ; da da qi ;
DistributionAutriche, Hongrie, Roumanie, Caucase, Ukraine, Turquie ; surtout en zone forestière humide ; introduit en Europe vers 1759 ;
Taille et port9 m maxi, plutôt 4-6 chez nous ; port dense, compact, érigé, à troncs multiples ;
Feuilles 5-10 cm ; ovales, pointues, à bords dentés, entières ou à peine lobulées (les jeunes feuilles ont parfois 3 lobes) ; base subcordée ; nervures proéminentes dessous ; fines, vert frais et jamais panachées ; feuilles rouges en hiver ( ou jaune pâle parfois) ; pétioles rougeâtres de 2-5 cm et rainurés sur le dessus ;
Fleursblanches ou vert pâle, en panicules érigés de 5 cm de large, à l’extrémité des courtes pousses latérales, en mai juste après le débourrement ;
Fruits samares de 2 cm ; ailes à angle plus ou moins aigu, parfois parallèles, rouges bordées de vert en juillet-août puis brunes, épaisses, en grappes, en très grand nombre ; noisettes rondes et légèrement ridées ;
Ecorce, rameaux, bourgeons écorce un peu fissurée verticalement mais lisse, brune, rayée de jaune ; gros bourgeons presque noirs, à 8 écailles ; rameaux jeunes brun clair, fins, glabrescents, courbés ; lenticelles ovales ou rondes ;
Habitat et culturerustique (zone 3) ; toutes terres ; multiplication par graines facile ; supporte le calcaire et se plait aussi à l’ombre d’arbres plus élevés (contrairement à sa sous-espèce ginnala...) ;
Divers -- section Ginnala ;
-- Flora of China n° 79 ;
-- andromonoïque ;
-- de tataricus, Tartarie (région comprenant l'Asie centrale et une partie de la Russie à l'époque de Linné ) ;
Sous-espèces et variétés

2 variétés :

= var. slendzinskii Raciborski 1888, à fruits glabrescents et feuilles non lobées ;
= var. torminaloides Pax 1886, à 3 lobes (Russie, Arménie, Turquie ) ;

3 sous-espèces :

1/ subsp. aidzuense (Franch.) de Jong 1994
= A. tataricum var. aidzuense Franchet 1879
= A. ginnala var. aidzuense (Franch.) Pax 1886
= A. subintegrum Pojarkova 1933
= A. aidzuense (Franch.) Nakai 1935
atteint 10 m ; feuilles de 4-7 cm, à lobe central très allongé et plutôt moins pointu que le type, lobes latéraux peu importans ou presque manquants, pubescentes dessous, vertes sans panachage, rouge feu en automne ; pétiole vert de 2-3 cm ; samares dressées, vertes à ailes rouges de 2-3 cm se recouvrant partiellement ou parallèles ; sous- espèce plus petite que l'espèce et que la sous-espèce ginnala ; rustique ; toutes terres ; Japon ;

2/ subsp. ginnala (Maxim.) Wesmael 1890
= A. ginnala Maximowicz 1857
= A. theiferum W.P. Fang 1966 nom. inval.
= A. tataricum var. laciniatum Regel
E. du fleuve Amour ; Karakogi kaede ;
6 m ; plusieurs troncs ; feuilles de 5-9 cm sur 3-6, à 3 lobes serrés (parfois 5 lobes), à lobes latéraux presque horizontaux ; vert foncé un peu ternes dessus avec régulièrement quelques feuilles panachées de blanc ou de rose, dessous glabres ; pétiole de 2,5-5 cm ; nombreuses fleurs en corymbes de 6 cm, blanc jaune, parfumées ; samares de 2,5-3 cm, glabres, à ailes rouges presque parallèles ; écorce un peu rugueuse gris vert ; bourgeons brun rougeâtre foncé ; très rustique ; toutes terres ; très beau en automne du fait de ses feuilles rouges ; aime les expositions ensoleillées ; multiplication par graines facile ; 100-800 m ; nord-est de la Chine, Mandchourie, Corée, Japon ; cultivé en Europe depuis 1860 ; ("ginnala" est le nom local du fleuve Amour) ;
-- A. tataricum subsp. theiferum (W.P. Fang) Y.S. Chen & P.C. de Jong, comb. nov. 2008
Dans la Flora of China 2008, A. theiferum Fang (non publié de façon valide) est considéré comme une sous-espèce de A. tataricum différente de la sous-espèce ginnala :
= A. ginnala subsp. theiferum (W.P. Fang) W.P. Fang
= A. tataricum var. acuminatum Franch.
la feuille a une pilosité blanche dessous, est souvent entière, ou avec un lobe central particulièrement long et pointu ; les corymbes mesurent seulement 3 cm et ont une pubescence blanche ; les ailes des samares sont à angle aigu ou même droit ; Chine (Anhui, N Guangdong, Henan, Hubei, Jiangsu, Jiangxi, Shaanxi, Zhejiang) ; en dessous de 1800 m ;

3/ subsp. semenovii (Regel & Herder) A.E. Murray 1982
= A. semenovii Regel & Herder 1866
= A. tataricum var. semenovii (Regel & Herder)Regel
= A. ginnala subsp. semenovii (Regel & Herder) Pax 1886
= A. pusillum Schwerin 1894
4 m, assez peu ramifié ; feuilles de 1,2-2,5 cm sur 1,3-2, subcoriaces, ovales ; base ronde, apex aigu ; vert brillant dessus, un peu glauques dessous ; entières ou à 3-5 lobes, à lobe central plus court que chez A. ginnala, jaunes en automne ; pétiole 2-4 cm, fin glabre ; corymbe glandulaire et pubescent, à nombreuses fleurs à pétales verdâtres ; samares de 3-3,5 cm, les jeunes pubescentes, à ailes à angle droit ; rameau brun jaunâtre, glabre ; bourgeon petit et très pointu ; rustique (zone 4) ; toutes terres ; 2000-2200 m ; du Turkestan jusqu’en Chine ; (A. pusillum est parfois considéré comme un hybride entre A. ginnala et A. monspessulanum.....) ;

Images