Tous les érables

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

 Acer maximowiczianum
Auteur Miq. 1867
Synonymes nikoense Maxim. 1867
nikoense var. megalocarpum Rehder
maximowiczianum subsp. megalocarpum (Rehd.) A.E. Murray 1969
Noms locaux E. de Nikko ; Megusyumi-kaede ; mao guo feng ;
Distribution Japon ; Chine (Anhui, Hubei, Hunan, Jiangxi, Sichuan, Zhejiang) ; entre 600 et 1800 m ; introduit en Europe en 1881 ;
Taille et port atteint 20 m ; port étalé ; n'a que 5-6 m chez nous ;
Feuilles 7-14 x 3-6 cm par foliole ; trifoliées ; folioles épaisses et coriaces, courtement acuminées ; marge entière ou vaguement serrée-dentée vers l'apex ; gris vert foncé dessus avec pilosité éparse sur la veine médiane ; glauques pâles et poilues dessous ; rouges en automne ; les folioles latérales ont des bases asymétriques ; pétiole rose, poilu, de 3-5 cm ;
Fleurs jaunes, de 1 cm de diam., par 3 à 5 sur une inflorescence en cyme, en mai ; fleurs 5- mères ; 8 étamines glabres, disque extrastaminal glabre ; ovaire très pubescent ;
Fruits samares de 4-5 cm, brun jaunâtre ; ailes glabres à angle assez fermé (70° ) ; noisette plate ; stériles à 90% ;
Ecorce, rameaux, bourgeons écorce lisse, gris vert puis gris rose, finement tachée de roux ; rameau gris violet sombre, poilu (surtout au niveau des nœuds) ; bourgeons ovoïdes, étroits, noirâtres à sommet gris pâle, duveteux ;
Habitat et culture en forêts mixtes ; rustique en zone 4 ; aime les terres humiques pas trop lourdes ni trop humides ; supporte le calcaire ; aime les situations dégagées et ensoleillées ; croissance lente ;
Divers -- section Trifoliata, groupe Grisea ;
-- Flora of China n° 95 (sous le nom de A. nikoense) ;
-- vigoureux aux Barres ; multiplication par marcottes ; équivalent japonais de l' A. griseum chinois ;
-- arbres androdioïques ou parfois andromonoïques, mais quand les 2 sexes sont présents sur le même arbre, c'est sur des branches différentes ;
-- Maximowicz était conservateur et botaniste en chef du Jardin botanique de St Pétersbourg ;
-- Malheureusement le terme de nikoense doit être rejeté pour cette espèce car Miquel l'a décrite sous le nom de maximowiczianum, nom qui en principe était antérieur donc prioritaire (en réalité Maximowicz l'a décrite sous le nom de nikoense seulement un mois plus tôt !) ; en effet il risque d'y avoir une confusion avec A. maximowiczii Pax 1884 (qui est maintenant reconnu comme sous-espèce de A. pectinatum mais que l'on continue à nommer A. maximowiczii ... )
Sous-espèces et variétésvar. megalocarpum Rehd. :
feuilles de 10 cm sur 5 ; samares de 4 cm ; ouest du Hupeh, à 1500-1800 m ; pour P.C. de Jong, c'est un synonyme de A.maximowiczianum.
Images