Tous les érables

Généralités
botaniques
ClassificationsListe des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

 Acer davidii
Auteur

Franch. 1885 Nouv. Arch. Mus. Hist. Nat. II, 8: 212

Diagnose ici

Synonymes laxiflorum var. ningpoense Pax 1902
cavaleriei Léveillé 1912
rubronervium Y.K.Li 1985
sikkimense subsp. davidii (Franch.) Wesmael 1890
Noms locauxE. du Père David ; qing zha qi ;
Distribution Chine (Anhui, Fujian, SE Gansu, Guangdong, Guangxi, Guizhou, Henan, Hubei, Jiangsu, Ningxia, S Shaanxi, Sichuan, Yunnan, Zhejiang) ; Myanmar ; de 1000 à 3000 m ; en forêts d’altitude ; introduit en GB en 1879 par Maries pour les Pépinières Veitch, et par le Père David en France en 1885 ;
Taille et port atteint 10 m ;
Feuilles 8-12 x 4-9 cm ; caduques ; papyracées ; ovales-oblongues ou ovales ; apex acuminé ou rarement caudé-acuminé ; base subcordée ou ronde ; marge irrégulièrement serrée, entière ou à 3 lobes superficiels et à apex obtus ; vert foncé et glabres dessus ; vert pâle dessous, les jeunes à pubescence rousse sur les nervures, les matures glabrescentes ; pétiole 3-6 cm, le jeune à pubescence rousse ; 10-13 paires de veines secondaires ;
Fleurs jaune verdâtre, en racèmes pendants, sur les courtes pousses latérales, après la sortie des feuilles ; les fleurs femelles sont pédiculées et portées par des racèmes plus longs que pour les fleurs mâles ; 20-30 fleurs par inflorescence ; fleurs pentamères ; 8 étamines glabres de 3 mm ; disque intrastaminal, glabre ;
Fruits samares jaune brunâtre de 2,5-3 cm ; noisette plate ; ailes horizontales ou à angle obtus ; très abondantes ; en Septembre ; 2n = 26 ;
Ecorce, rameaux, bourgeons écorce vert gris parcourue de longues stries blanches ; jeunes pousses rouge vif ou parfois vertes ; bourgeons longs, coniques, rouges, à 2 paires d'écailles valvaires ;
Habitat et culturerustique ; toutes terres ;
Divers -- section Macrantha ;
-- andromonoïque, mais souvent avec une expression androdioïque ;
-- Flora of China n° 62 ;
-- se multiplie par greffes ; boutures difficiles ;
-- A. David était un missionnaire professeur en Chine vers la fin du 19ème siècle qui fit parvenir ses plantes collectées au botaniste A. Franchet (du Jardin des Plantes ) ;
Sous-espèces et variétés cette espèce existe sous plusieurs variétés ou formes ou cultivars , selon les Auteurs :

-- 1/ 'George Forrest' = la plus fréquente ; feuilles ovales larges, cordées à la base, acuminées au sommet, coriaces, bord crénelé ; vert luisant et noirâtre dessus, vert blanchâtre dessous ; 3 à 5 lobes peu marqués ; pétiole rouge de 6 cm ; les feuilles restent vertes très longtemps ; écorce vert olive, rayée blanc bleuté, lisse puis crevassée ; rameau rouge foncé rayé de blanc ; bourgeon conique rouge sombre de 1 cm, appliqué sur le rameau ; samares très nombreuses ; ramené du Yunnan par le botaniste anglais George Forrest en 1912 et par Kingdon Ward ;
-- ne pas confondre avec A. forrestii qui est une sous-espèce de A. pectinatum ;

-- 2/ 'Ernest Wilson' = arbre bas, étalé ; feuilles vert jaune à nervures roses, plus petites que le type ; pétiole rose et court ; feuilles lobulées, non pendantes ; base pliée en V ; glauques dessous ; orange brillant en automne ; découvert par Maries en 1907 et ramené du Hubei par le botaniste anglais Ernest Henry Wilson ;
Yunnan et Hupei de l’ouest ; cultivé depuis 1907 ;

3/ "Serpentine" 1976 = feuilles très petites (6 cm sur 3), entières ovales ou lancéolées à base tronquée, acuminées au sommet, à l’extrémité d’un pétiole rouge et élancé ; oranges en automne ; écorce pourpre rayée de blanc ;

4/ 'Madeleine Spitta' Wilfred Fox 1950 = érigé, à feuillage coloré d'orange en automne et caduque tardivement ;


--- il existe une sous-espèce importante :
subsp. grosseri (Pax) de Jong 1996 Diagnose ici
= A. grosseri Pax 1902
= A. pavolini Pampanini 1910
= A. hersii Rehder 1922
= A. grosseri var. hersii (Rehder) Rehder 1933
= A. tegmentosum subsp. grosseri (Pax) Murray 1966
= A. tegmentosum var. hersii (Rehder) Murray 1980
atteint 10 m ; écorce lisse, vert olive striée de blanc gris, jamais de rouge ; petits bourgeons bruns sombres ; feuilles de 5-6 x 4-5 cm, suborbiculaires-ovales, à 3-5 lobes avec le lobe médian triangulaire et acuminé et les lobes latéraux aigus, épaisses, marges denticulées mais entières sur les vieilles branches, vert foncé dessus à nervures jaune vert dont les bases sont le siège de nodosité caractéristiques ; base subcordée ; pétiole vert de 3-6 cm ; jaunes en automne ; inflorescences à 10-15 fleurs ; samares de 1-2 cm, en racèmes, à ailes à 120° ou plus ; rustique ; très vigoureux ; a fructifié aux Barres ( où existe un des plus grands spécimens, planté en 1925, qui atteint 20 m) ; introduit en Europe en 1923. Chine du Nord (Anhui, Gansu, Hebei, Henan, W Hubei, Hunan, Jiangxi, Shaanxi, Shanxi, Sichuan, Zhejiang) ; 1000-1600 m ;
Pour Chang (Flora of China, 2008) ce taxon devrait être considéré comme une espèce à part entière (= A. grosseri) car les inflorescences portent seulement 10-15 fleurs (le double chez l'espèce type) et la distribution géographique est différente ;
Pour certains auteurs, hersii est une variété de la sous-espèce grosseri , découverte au Henan et importée par Hers (Joseph, Belge ) et nommée par Rehder en 1921, mais les dernières recherches montrent que le terme de variété est erroné ; multiplication très facile par les graines très nombreuses ; pas de cultivar connu ;
-- grosseri du nom de W.C.Grosser, botaniste allemand (1869-1942) ;
Images