Tous les épicéas

Généralités
botaniques
Classifications Liste des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

Classification des Picea

Généralités Identification


Genre très uniforme, nettement monophylétique, sans espèce aberrante. Environ 35 espèces, mais une révision minutieuse des taxons mal connus de l' Asie de l'est réduirait probablement ce nombre. La classification à l'intérieur du genre est problématique, et aucune phylogénie satisfaisante n'a pu être constituée, malgré de nombreuses tentatives ; l'hybridation facile complique encore la recherche. Les différents classements des épicéas en 3 sections (eupicea, bicolor, omorika), d'après les caractères morphologiques des feuilles, sont peu fiables.
La classification moderne est celle de A. Farjon :
A_ sous-genre Picea, avec 2 Sections : Omorikae et Picea (cette dernière comprenant elle-même 2 sous-sections : Marianae et Picea)
B_sous-genre Casicta, avec 2 Sections : Sitchenses et Pungentes

En attendant une révision moderne du Genre, et donc une Classification fiable, il faut se contenter d'une liste géographique :

Europe et Asie de l'Ouest
P. abie, omorika, orientalis

Sibérie, Russie de l'Est, Nord Chine, Corée
P. abies, asperata, jezoensis, koyamai, meyeri, schrenkiana, wilsonii

Japon, Iles Sakhalines et Kouriles
P. alcoquiana, glehnii, jezoensis, koyamai, maximowiczii, polita

Himalaya
P. brachytyla, smithiana, spinulosa

Chine du Sud et du Centre
P. asperata, brachytyla, likiangensis, neoveitchii, purpurea, wilsonii

Taiwan
P. morrisonicola

USA de l'Est et du Nord
P. glauca, mariana, rubens

USA du Nord-Ouest
P. breweriana, engelmannii, pungens, sitchensis

Mexique
P. chihuahuana, engelmannii, mexicana

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Guide d'identification des Picea (d'après James E. Eckenwalder, 2009)

Les 29 espèces de Picea peuvent être réparties en 6 groupes artificiels, basés sur :
- la longueur des plus grandes aiguilles
- la section des aiguilles : plates ou quadrangulaires

1. Groupe A : aiguilles ne dépassant pas 1,6 cm, section plate
2. Groupe B : aiguilles ne dépassant pas 1,6 cm, section quadrangulaire
3. Groupe C : aiguilles de 1,7 à 2,5 cm, section plate
4. Groupe D : aiguilles de 1,7 à 2,5 cm, section quadrangulaire
5. Groupe E : aiguilles de plus de 2,5 cm, section plate
6. Groupe F : aiguilles de plus de 2,5 cm, section quadrangulaire

Groupe A
3 espèces distinguables par la longueur du bourgeon terminal et la longueur moyenne du cône.
P. purpurea : bourgeon terminal de moins de 6 mm , cône de moins de 5 cm
P. likiangensis : bourgeon de maximum 6 mm, cône de plus de 5 cm
P. wilsonii : bourgeon de plus de 6 mm, cône de plus de 5 cm

Groupe B
6 espèces distinguables par la longueur du bourgeon terminal et la longueur moyenne du cône.
P. mariana : bourgeon terminal maximum 5 mm, cône de moins de 3 cm
P. maximowiczii : bourgeon maximum 5 mm, cône de 5-7 cm
P. orientalis : bourgeon maximum 5 mm, cône de plus de 7 cm
P. glehnii : bourgeon de 5-6 mm, cône de 3-5 cm
P. alcoquiana : bourgeon de 5-6 mm, cône de plus de 7 cm
P. rubens : bourgeon d'au moins 6 mm, cône de 3-5 cm

Groupe C
5 espèces qui peuvent être distinguées par la longueur du bourgeon terminal, la pilosité ou non des rameaux, et la longueur, la largeur et la couleur moyennes du cône mûr ouvert.
P. morrisonicola : bourgeon maximum 5 mm, rameau glabre, cône mûr de moins de 7 cm sur 3 cm maximum, de couleur brun foncé.
P. omorika : bourgeon maximum 5 mm, rameau poilu, cône moins de 7 cm sur moins de 3 cm, brun foncé.
P. jezoensis : bourgeon plus de 5 mm, rameau poilu, cône moinsde 7 cm sur 3 maximum, brun pâle.
P. sitchensis : bourgeon plus de 5 mm, rameau glabre, cône d'au moins 7 cm sur 3 cm maximum, brun pâle.
P. brachytyla : bourgeon plus de 5 mm, rameau glabre ou légèrement poilu, cône de plus de 7 cm sur au moins 3 cm, brun foncé.

Groupe D
7 espèces distinguables par la longueur du bourgeon terminal et la longueur et largeur du cône mûr ouvert.
P. glauca : bourgeon de moins de 7 mm, cône moins de 8 cm sur 2,5 cm maximum
P. abies : bourgeon moins de 7 mm, cône moins de 8 cm à plus de 12 cm, sur 2,5-4 cm
P. neoveitchii : bourgeon moins de 7 mm, cône 8-12 cm sur plus de 4 cm
P. koyamai : bourgeon d'au moins 7 mm, cône moins de 8 cm sur 2,5-4 cm
P. asperata : bourgeon plus de 7 mm, cône 8-12 cm sur 2,5-4 cm
P. polita : bourgeon plus de 7 mm, cône 8-12 cm sur plus de 4 cm
P. chihuahuana : bourgeon plus de 7 mm, cône d'au moins 12 cm sur plus de 4 cm

Groupe E
3 espèces à distinguer par la couleur des rameaux, et l'aspect rond ou à pointe étroite de l'extrémité de l'écaille du cône.
P. breweriana : rameau brun rougeâtre, écaille arrondie
P. schrenkiana : rameau gris jaunâtre, écaille arrondie
P. spinulosa : rameau gris jaunâtre, écaille à pointe étroite

Groupe F
5 espèces distinguables par la longueur du bourgeon terminal, la présence ou non de poils sur le rameau, la longueur moyenne du cône, et l'aspect arrondi ou à pointe de l'extrémité de l'écaille du cône.
P. mexicana : bourgeon moins de 6 mm, rameau glabre, cône moins de 6 cm, écaille à pointe
P. engelmannii : bourgeon de 6 cm maximum, rameau poilu, cône de 6 cm maximum, écaille à pointe
P. pungens : bourgeon de plus de 6 mm, rameau glabre, cône de 6-10 cm, écaille à pointe
P. meyeri : bourgeon de plus de 6 mm, rameau glabre ou non, cône de 6-10 cm, écaille arrondie
P. smithiana : bourgeon de plus de 6 mm, rameau glabre, cône de plus de 10 cm, écaille arrondie