Tous les chênes

Généralités
botaniques
Classifications Liste des
espèces
Noms
vernaculaires
Retour au
sommaire

QUERCUS HYBRIDES de G à L
(Hybrides de A à F --- Hybrides de M à R --- Hybrides de S à Z)
NOM
DESCRIPTIF
x gallaecicus Llamas, Lence & Acedo 2002

fruticosa X robur
(s'écrit aussi x gallaecica)

Espagne, Portugal

x ganderi C.B.Wolf 1944 agrifolia X kelloggii
= x chasei McMinn, Babcock et Righter 1949
5 m ; Californie (San Diego) ; feuilles obovales à lobes irréguliers peu profonds, épaisses, à dents pointues, tomenteuses dessous, semi-persistantes ; gland mûr en 1 an ; rare ;
x garlandensis E.J.Palmer 1926 falcata X nigra
Alabama, Louisiane, Arkansas ;
x giffordii Trel. 1917 ilicifolia X phellos
New Jersey, Delaware ;
x grandidentata Ewan 1937 durata var. gabrielensis X engelmannii
sud-ouest Californie ;
x guadalupensis Sarg. 1918 macrocarpa X stellata
Texas ;
x harbisonii Sarg. 1918 stellata X virginiana (ou geminata X margaretta)
Floride ;
x hastingsii Sarg. 1918 marilandica X buckleyi, ou marilandica X shumardii
feuilles caduques de 5-10 cm, plus profondément lobées que celles de marilandica, glabres .
Texas ;

x hawkinsiae Sudworth 1917 rubra X velutina
= x porteri Trel. 1917, nom. inval.
Tennessee ;
x haynaldiana Simonk. 1883 frainetto X robur
Italie ; Hongrie ; Roumanie ; Bosnie ;
x heterophylla F.Michx.
1812 (pro sp.)
phellos X rubra
= aquatica var. heterophylla (F.Michx.)
A.DC 1864, nom. illeg.
= x hollickii C.K.Schneid. 1904
ch. hybride de Bartram
Est des Etats-Unis ; spontané là où les parents sont réunis ; introduit en Europe en 1750 ; 16 m ; feuilles 5 à 8 cm, lancéolées, oblongues, à 1 à 4 petites dents épineuses de chaque côté, au bout de lobes très peu profonds ,vert foncé brillant dessus, brillantes dessous avec touffes de poils chamois ; la forme des feuilles est en fait très variable ; rameaux glabres ; rustique ; aime les terres sans calcaire ; très vigoureux ; très beau sujet à Pézanin ;
x hickelii A.Camus pontica X robur
caractères intermédiaires entre ceux des parents ; grandes feuilles à 12-16 paires de nervures, à base auriculée et pétiole court ; fleurs et fruits ressemblent à ceux de robur ; semences fertiles ;
Pour Govaerts et Frodin, il s'agit d'un cultivar...

x hillii Trel. 1917 alba X muehlenbergii
USA
x hispanica Lam. 1783

cerris X suber
= crenata Lam. 1785 = synonyme non résolu
= x pseudo-suber Santi 1795
= cerris var. lucombeana Loud. 1838
= x lucombeana Holway 1772 et Sweet 1827
= x aegylopifolia Pers.1807
= x fontanesii Guss. 1825
= cerris var. fulhamensis 1838
= x fulhamensis Steud. 1841
= x haliphleos Guss. 1844
= x pseudocerris Lojac.
1907, non Boiss. 1853, nec Rouy 1910
faux chêne-liège d'Espagne ; ch. de Lucombe ;
15 m, mais atteint parfois 30 m pour un tronc de plus de 2 m de diamètre ; écorce variable : grise, claire, fissurée ou lisse , ou en plaques plus ou moins subéreuses ; jeunes rameaux gris brun très pubescents puis glabres ; bourgeon terminal écailleux, (bourgeons latéraux non écailleux) ; feuilles de 4-7 cm sur 3-4, sub-persistantes, oblongues, pointues, à base cunéiforme ou tronquée, à 5 à 9 lobes irréguliers de chaque côté, mucronés, à sinus plus profonds vers le milieu du limbe, vert brillant dessus lorsque les poils gris argentés sont tombés, vert gris pubescent dessous ; pétiole tomenteux de 1 cm ; fleurs mâles cramoisies puis jaunes, en chatons de 4 cm ; gland de 2,5 cm, brun, à apex un peu déprimé, sur pédoncule de 1 cm épais et tomenteux, enfermé au tiers dans la cupule ; cupule à écailles souples, flexueuses, longues de 0,2 à 0,5 cm , rayonnantes (non apprimées) ; mûr en 2 ans ; rustique ; toutes terres ;
-- espèce assez polymorphe selon que c'est Q. cerris ou Q. suber qui domine, ce qui a donné lieu à description de nombreuses espèces, sous-espèces, variétés et formes ;

Pour Govaerts et Frodin (1998), Q. x turneri A.DC (non Willd.) est un synonyme (= Q.x pseudoturneri C.K.Schneid. 1904, = Q. x turneri var. pseudoturneri (C.K.Schneid.) Elwes et Henry 1910 ) ; alors que l'espèce nommée Q. x turneri Willd. est en fait un cultivar (voir sa description ci-dessous à Q. x turneri ....). 
Par ailleurs, pour ces mêmes auteurs, Q. fontanesii est un hybride entre Q. gussonei et Q. suber, en France et en Espagne.

x hopeiensis Liou 1936

dentata X wutaishanica
Chine du centre-nord ;

dessin au crayon

x howellii Tucker 1953 dumosa X garryana ; (berberidifolia X garryana)
= x subconvexa Tucker 1953
Californie ;
x humidicola E.J.Palmer 1937 bicolor X lyrata
Missouri, Illinois ;
x idzuensis
Makino 1965
acuta X glauca
Japon
x incomita E.J.Palmer 1926 falcata X marilandica
Arkansas ;
x inconstans E.J.Palmer 1929 gravesii X hypoleucoides
= livermorensis C.H.Muller 1938
Texas ;
x introgressa P.M. Thompson 1977 bicolor X (muehlenbergii x prinoides)
Missouri ;
x jackiana C.K.Schneid. 1904 alba X bicolor
18 m ; cime arrondie ; feuilles caduques, à lobes courts, un peu pubescentes dessous ; rustique ; toutes terres ; sud-est du Canada ; cultivé depuis 1916 ;
x jolonensis Sarg. 1918 douglasii X lobata
Californie ;
x joorii Trel.1924 falcata X shumardii
Texas ;
x kabylica Trab. 1888 afares X suber
= numidica Trab. 1889
= x pseudosuber var. castaneifolia Wenz. 1884
Algérie ;
x kerneri Simkovics 1883 pubescens X robur

2 sous-espèces :
1/ nothosubsp kerneri
= x kanitziana Borbas 1887
= x hariotii Hy 1902
= Q. sublanuginosa Borbas 1886
= x pseudodalechampii Cretz.
1943
= x csatoi Borbas 1886
= x teriana Vicioso 1950
rameau tomenteux noirâtre ; bourgeon ovoïde pointu, 3-5 mm, à écailles pubescentes brun roux ; feuilles 4-6 x 3,5-4,5 cm, obtuses, larges, à base auriculée, à lobes larges lobulés, à sinus profonds ; 5 paires de nervures secondaires ; pétiole tomenteux de 4-8 mm ; gland stérile ;  
Pour certains auteurs, x csatoi est un synonyme de Q. x rosacea ; pour les Auteurs Roumains, c'est l'hybride de robur et de polycarpa ; par ailleurs, pour ces derniers Auteurs, Q. xpseudalechampii est l'hybride entre robur et dalechampii .

2/ nothosubsp monserratti (C.Vicioso) Rivas Mart. et Saenz  1991
 = x montserratii C.Vicioso 1948
 =  robur X pubescens subsp subpyrenaica
 12-15 m ; écorce brun sombre, rugueuse ; rameau d'abord tomenteux blanc puis glabre ; feuilles de 5-11 cm sur 3-5, glabres des 2 côtés quand elles sont adultes et sans revêtement cireux dessous, sinuées-lobées, à petits lobes triangulaires et sinus aigus, à nombreuses nervures secondaires bien parallèles ; gland à pédoncule pubescent de 2-3 cm ;
pour C. Vicioso, cette espèce est un hybride entre Q. x cerrioides et Q. robur ;
x kewensis Osborn

cerris X wislizenii
Pour Govaerts et Frodin, c'est un cultivar...

x kinseliae (C.H.Muller) Nixon et C.H.Muller 1994 dumosa X lobata et X engelmannii
= dumosa var. kinseliae C.H.Muller 1940
arbuste persistant ; feuilles inférieures à 4 cm, très lobées, à poils étoilés courts dessus et longs dessous ; uniquement en Californie dans le Sta Barbara County (Sta Inez Mountains) ;
x leana Nutt. 1819 imbricaria X velutina (pour Engelm. c'est imbricaria X coccinea) ; = chêne hybride de Léa ;
Est de l'Amérique du nord ; hybride naturel mêlé aux parents ; 20 m ; feuilles 10 à 18 cm, épaisses et assez coriaces, presque entières ou à bord sinué à peine lobé, parfois 1 à 4 lobes pointus, épineux, toujours asymétriques à la base, vert foncé brillant dessus, mate dessous avec de longs poils rouille le long de la nervure centrale ; écorce légèrement craquelée ; rustique ; aime les terres sans calcaire ; l'espèce semble fixée, car elle se reproduit de semis spontanés aux Barres ; nommé d'après T.G. Lee qui l'a découvert en 1830 ;


x libanerris Boom cerris X libani
existe à l'état sauvage ; rustique ; toutes terres ; croissance rapide ; est cultivé surtout le cultivar "Rotterdam" ;
feuilles plus grandes que Q. libani ;
x lucana Gavioli 1935 frainetto X dalechampii
Italie ;
x ludoviciana Sarg. 1913 pagoda X phellos
= x subfalcata Trelease 1917 (qui est en fait falcata X phellos)
= x ludoviciana var. subfalcata (Trel.) Rehd. 1926
chêne hybride de Ludwig
Sud-est des Etats-Unis (Louisiane surtout) ; hybride naturel ; Introduit en Europe en 1880 ; 20 m ; port conique ; feuilles 10 à 20 cm, d'abord brun cuivre, puis dorées, puis vert foncé, lobées de façon très variable mais avec un lobe plus grand que les autres de chaque côté, très aigu ; lobes pointus et épineux ou larges et arrondis, avec ou sans dents ; nombreuses zones pubescentes de chaque côté de la nervure médiane ; écorce lisse, gris foncé, striée de rose ; bourgeons petits, brun rouge ; rustique ; aime les terres sans calcaire et les sous-bois humides ; rare ; arbre solitaire ;